Fibromyalgie symptômes : Qu’est-ce que c’est ? On vous en dit un peu plus

Vous avez des douleurs inexpliquées dans tout le corps ou presque ? C’est comme si vous étiez, par épisode, envahi par une vague de douleurs irradiantes. À cela s’ajoute aussi la possibilité et même la très forte probabilité de vivre une fatigue intense.

Alors, peut-être souffrez-vous de ce que l’on appelle la fibromyalgie. C’est un syndrome qui est handicapant et ultra-gênant au quotidien. D’autant que vous allez avoir mal dans le corps mais aussi souffrir de fatigue qui vous gêne pour vivre normalement et notamment assurer une activité professionnelle à temps complet.

On vous propose d’en découvrir un peu plus ci-dessous à présent. Même si comme vous le voir il n’y a pas de cause clairement identifiée et reconnue à la fibromyalgie. Ce qui veut dire que l’on peut simplement faire le compte des symptômes fibromyalgie et qu’il n’y a pas même pas de traitements à proprement parler. Les causes et les facteurs n’étant pas eux-mêmes identifiés.

Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

La fibromyalgie c’est donc une maladie qui implique d’avoir des douleurs dans le corps. Sauf, que musculairement (si on peut s’exprimer ainsi) si on vous fait passer un examen, on ne verra absolument rien.

C’est même ce qu’il y a de plus difficile à vivre mais aussi de frustrant pour les malades touchés par la fibromyalgie. En général, on peut mettre des années avant de parvenir à poser un diagnostic sur ce genre de maladie.

Vous imaginez donc les années de souffrance et de douleurs inexpliquées à ne pas pouvoir dire à vos employeurs que vous êtes malade. Très difficile à gérer.

Le symptôme fibromyalgie c’est surtout cette douleur qui irradie dans tout le corps. En association avec une fatigue intense et des gros problèmes de sommeil, vous avez donc le combo infernal.

Sans compter que vous avez aussi de nombreuses autres douleurs : des acouphènes, les extrémités des doigts blancs ou rouges, une hypersensibilité à la lumière mais aussi au chaud et au froid, ainsi qu’au bruit.

Vous comprenez donc que c’est un vrai problème.

Qui est le plus touché par la fibromyalgie ?

On estime d’après les études que les femmes sont plus touchées que les hommes, mais aussi les personnes qui ont une faible activité physique, celles qui ont connu un traumatisme.

Ajoutons également que si vous avez une infection ou si vous avez déjà des rhumatismes vous pouvez donc avoir un terrain à risque pour la fibromyalgie.

On estime que 2 à 6% des personnes des pays occidentaux sont touchées.

Comment traiter la fibromyalgie ?

Maintenant que l’on sait tout sur le principal symptôme de fibromyalgie, on s’intéresse aux traitements.

Un état chronique, non-évolutif, que vous pouvez restreindre en faisant une psychothérapie mais aussi en vous mettant à une pratique sportive adaptée (qui vous permettra notamment de limiter l’anxiété qui est souvent forte chez les personnes qui souffrent de cette maladie ou plutôt de ce syndrome).

En définitive, vous l’avez compris on peut identifier les douleurs liées aux muscles comme étant le premier et principal fibromyalgie symptôme. Cependant, ce n’est pas l’unique possibilité. Pour la fibromyalgie symptômes et douleurs vont de pair.

En tant que malade atteint par ce syndrome, vous allez vivre des épisodes de fatigue proches de l’asthénie. Vous souffrirez dans une large partie de votre corps et selon les symptômes de la fibromyalgie vous aurez peut-être tendance à vous isoler de vos proches, mais aussi de vos collègues.

C’est un risque d’isolement social qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère. Pourquoi ? Car le syndrome de la fibromyalgie entraîne déjà un grand nombre de cas de déprime. On préférerait donc éviter cela autant que possible, sachez cela.

Si vous pensez être touché par une fibromyalgie, consultez immédiatement un médecin. S’il ne vous écoute pas et que vous avez des raisons objectives de continuer à le penser, changez de médecin.

Allez voir un autre généraliste qui vous apportera une autre réponse, posera un autre diagnostic, etc. Ne baissez surtout pas les bras et comprenez bien que c’est une drôle d’affection qu’il est difficile d’identifier avec précision et clarté. Ce qui explique totalement la difficulté à diagnostiquer le syndrome de la fibromyalgie.