Fibromyalgie : maladie invisible et incomprise

Invisible et invalidante : comment reconnaître la fibromyalgie

Entre 2 et 4  % de la population française serait atteinte de cette maladie, pourtant elle est encore difficilement reconnue par une grande partie des médecins. Qu’est véritablement la fibromyalgie et comment agir face à cette maladie peu commune ?

Fibromyalgie : définition

La fibromyalgie se caractérise par des douleurs chroniques, diffuses et continues qui peuvent être accentuées par un effort physique, mais aussi le froid et l’humidité. Depuis 1992, elle est reconnue comme maladie rhumatismale par l’OMS et, depuis 2006, comme maladie à part entière. Les principaux symptômes de cette maladie sont : douleurs diffuses, très grande fatigue, troubles du sommeil et autres dérèglements de l’organisme tels que des troubles digestifs. On parle notamment de points douloureux sur l’ensemble du corps humain. Si la personne en présente au moins 11 sur les 18 identifiés, la fibromyalgie est habituellement diagnostiquée. Dans le cas où un médecin diagnostique une fibromyalgie à son patient, il est usuel qu’il lui prescrive des anti-inflammatoires ou même des antidépresseurs.

Comment se déclenche et évolue la maladie ?

Un choc émotionnel ou physique peut être l’élément déclencheur d’une fibromyalgie, tout comme un simple dérèglement peut en être à l’origine. Quel que soit l’élément déclencheur de la maladie, celle-ci n’apparaît toutefois pas du jour au lendemain. Certains symptômes surviennent progressivement, tels que des fourmillements, une fatigue anormale lors d’un effort, des maux à l’estomac ou une intolérance au froid et à la chaleur. Une fois que la maladie est bel et bien installée, la douleur est bien souvent irréversible. L’évolution de la maladie diffère selon les personnes et la manière dont elles réagissent aux symptômes. Chez certains patients, la qualité de vie peut être grandement affectée, d’autres devront renoncer à pratiquer une activité physique à cause des douleurs chroniques. Dans d’autres cas, certaines tâches classiques du quotidien seront difficilement réalisables. Cette maladie, bien qu’elle soit invisible, affecte de manière significative le quotidien des personnes atteintes.

Comment soigner la fibromyalgie ?

Il n’existe pas de traitement générique pour tous les patients atteints de fibromyalgie. Même si, dans la plupart des cas, les médecins prescrivent de manière générale des antalgiques, antidépresseurs ou somnifères. Cette maladie étant encore très peu connue et encore incomprise, aucun traitement curatif n’a encore été établi. Les médecines douces ou non conventionnelles peuvent être un moyen pour les malades de soulager leurs douleurs. L’acupression, par exemple, est idéale en cas de fibromyalgie. Lorsqu’une personne s’allonge sur un tapis d’acupression comme Le Champ de Fleurs, on observe le déclenchement d’une sécrétion d’endorphines, qui a pour effet de détendre et d’apaiser les douleurs chroniques. Le Champ de Fleurs agit également comme un régulateur hormonal et favorise l’accélération du métabolisme. De cette façon, le patient constate une augmentation cardiaque, sa circulation sanguine est stimulée et sa vitalité augmente. À ce jour, les tapis d’acupression sont un des remèdes les plus efficaces permettant de traiter et d’apaiser les douleurs liées à la fibromyalgie.

Découvrir le Champ de Fleurs