Soulager la fibromyalgie sans médicament

Quel traitement pour la fibromyalgie ? Difficile à diagnostiquer, la fibromyalgie est une maladie provoquant une fatigue intense et profonde et des douleurs diffuses et éparses, musculaires ou articulaires. Des traitements non médicamenteux existent pour soigner la fibromyalgie.

Comprendre la fibromyalgie pour mieux l’accepter

La prise en charge psychologique du patient est déterminante dans le protocole de soins de la fibromyalgie. En effet, même si elle est officiellement reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) depuis 1992 et classifiée comme rhumatologie, elle reste mal comprise de l’entourage du malade et du malade lui-même. Difficile à détecter, cette pathologie est souvent mal perçue de l’extérieur, ce qui contribue à isoler le malade et accentue sa souffrance.

Les symptômes de la fibromyalgie restent malaisés à décrypter : une fatigue généralisée, une raideur musculaire, des tensions douloureuses à différents endroits du corps. Les examens cliniques de type radiologie ou IRM ne permettent pas de mettre en évidence la maladie. Souvent, ces symptômes suscitent une incompréhension autour du malade. La fatigue profonde et intense liée à la fibromyalgie empêche la personne souffrante de réaliser toutes les activités quotidiennes et peut impacter la sphère familiale et professionnelle ainsi que la vie sociale.

Expliquer la pathologie avec pédagogie aux malades et à leur famille permet de mieux accepter la maladie, anticiper les périodes d’aggravation et aménager le quotidien. Des associations et des groupes de soutien destinés aux fibromyalgiques peuvent apporter une aide précieuse.

Sans médicament, quel traitement de la fibromyalgie ?

Si une personne cumule différents symptômes afférents à la fibromyalgie, la première étape consiste à consulter un médecin traitant, qui pourra au besoin aiguiller vers des spécialistes.

Outre le traitement médicamenteux de type antalgiques et anti-inflammatoires non stéroïdiens, des méthodes plus douces permettent d’apporter un mieux-être aux malades. Il est primordial de procéder à la prise en charge psychologique de la maladie grâce au suivi par un professionnel comme un psychiatre ou un thérapeute. Le recours à la sophrologie, l’hypnose ou la relaxation apaise les patients et peut atténuer les douleurs.

En effet, le stress est un facteur aggravant de la douleur liée à la fibromyalgie. La kinésithérapie, la balnéothérapie ou encore la physiothérapie sont trois méthodes qui ont prouvé leurs effets bénéfiques sur les manifestations de la maladie. Les cures thermales et la reprise d’une activité physique — adaptée à la condition physique du malade — sont également recommandées. Plus globalement, la fibromyalgie nécessite de changer son mode de vie pour mieux vivre avec la maladie. En prenant soin de soi, en pratiquant la relaxation, en apprenant à mieux dormir et en restant actif physiquement, la personne fibromyalgique ressent moins de douleurs et de fatigue.

L’acupression : pour libérer des tensions et diminuer le stress

La technique de l’acupression ou acupressure consiste à appliquer une pression maîtrisée sur des points stratégiques du corps ponctuant les méridiens d’énergie. Ce remède naturel basé sur le toucher est issu de la médecine chinoise et s’appuie sur des procédés éprouvés depuis des décennies.

Consulter un spécialiste de l’acupression n’est pas forcément possible sans parcourir des kilomètres. Utiliser un tapis d’acupression est un bon moyen de profiter des bienfaits de cette technique, chez soi et à son rythme. Parmi les différents modèles disponibles sur le marché, le tapis Champ de Fleurs est une valeur sûre.

tapis acupression Champ de Fleurs

Sources :
Vivre avec une fibromyalgie [Assurance Maladie]
https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/fibromyalgie/diagnostic